Bâtiment et développement durable

Bâtiment et Développement Durable

Nous passons près de 90% de notre temps… dans un bâtiment !

Le secteur de l’habitat résidentiel et tertiaire consomme à lui seul 43% de l’énergie globale et produit 25% des émissions de gaz à effet de serre, gaz qui pour rappel, sont responsables du réchauffement climatique.

Or, aujourd’hui, les économies d’énergie et la réduction des ces mêmes gaz sont un véritable enjeu planétaire, notamment dans le secteur du bâtiment.

Solutions : des bâtiments durables

Le secteur du bâtiment intègre progressivement des critères de HQE (Haute Qualité Environnementale), dans le but de réduire son impact environnemental. Tant reste encore à faire !

Il devient urgent de réfléchir aux maisons et bâtiments de demain, et intégrer le plus possible et ce, dès maintenant, les bonnes pratiques et les innovations en matière d’économies d’énergie.

L’idée est de construire des maisons passives, des bâtiments à énergie positive, mais il faut aussi et surtout réhabiliter le parc des habitations anciennes, source importante de ces déperditions et ce gaspillage d’énergie.

Bref, la réponse vient de la construction ET de la rénovation de bâtiments en mode passif.

Une approche globale

L’habitat est au coeur de nos vies d’hommes. Ce problème doit donc être appréhender d’une manière globale, eu égard aux multiples conséquences sur ses occupants et sur l’environnement.

Il ne suffit pas de voir une partie de la chaine (la construction) mais bien l’ensemble du cycle de vie du bâtiment : la conception, la construction, l’utilisation et la démolition.

Cette approche oblige à avoir une vision 360° de la maison et de l’habitat, en prenant en considération tous ses aspects :

  • l’accessibilité des personnes à mobilité réduite, dites PMR (handicapés moteurs mais aussi seniors)
  • la santé (qualité de l’air, de l’eau, des matériaux)
  • la gestion des déchets
  • les économies des ressources (énergies, eau)
  • l’urbanisme (aménagement du territoire)

C’est que la question soulevée ici ne concerne pas que la question énergétique, mais concerne bien notre interdépendance à notre environnement, notre mode de vie, les aspects écologiques et sociologiques de l’habitat.

 

source image : Se loger neuf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *